Ils emporteront avec eux des structures mobiles d'habitation - le problème crucial pour les survivants du séisme qui a frappé la ville de Van- mais également des matelas pneumatiques, plusieurs milliers de couvertures et de vêtements polaires.

L'Etat d'Israël a mobilisé le plus gros avion immédiatement disponible, un jumbo 747 d'El Al, qui devrait délivrer sa première cargaison dès mercredi.

D'autres équipements devraient suivre par un second vol vendredi, ainsi que plusieurs centaines de containers par bateaux; mais la Turquie refuse la participation de sauveteurs israéliens dans les opérations de secours sur le terrain.

Interrogé sur 'implication d'Israël dans les secours, en dépit des mauvaises relations diplomatiques entre les deux pays, Josh Hentman, porte parole du Ministère de la défense qu'un "pays qui a fait ce qu'il a fait pour faire revenir un seul de ses soldats, ne doit s'occuper que de valeurs humaines, sans laisser la politique les brouiller".

Comme pour lui donner raison, alors que la cargaison d'aide humanitaire était en cours de chargement, Ahmet Davutoglu, ministre des affaires étrangères turc en visite en Jordanie, expliquait que "seules des pressions très dures exercées sur Israël l'amènerait à changer sa vision politique et à accepter l'établissement d'un état palestinien".

En décembre, la Turquie avait apporté son aide à Israël dans la bataille contre le gigantesque incendie du Carmel, alors que les relations bilatérales étaient déjà au plus bas.

Sur le terrain, les israéliens côtoieront les volontaires de l'IHH, l'organisation sociale islamiste qui avait affrété le Navi Marmara pour forcer le blocus de Gaza en mai 2010, opération qui avait entrainé la mort de neuf de ses membres, et la quasi rupture des relations diplomatiques avec la Turquie.

Les israéliens seront également aux côtés d'équipes iraniennes; selon la Turquie, il ne s'agissait pas de mettre Israël en difficulté, mais "d'une nécessité" l'Iran est en effet à seulement un peu plus d'une heure de Van.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorLa familia de Sigmund Freud, 1ra. Parte
Artículo siguienteArgentina's elections: a paradox of democracy and absolute power