Diario Judío México - Le 21 août 2017, le groupe médiatique Al-Fursan publiait la biographie du défunt agent d’Al-Qaïda David Drugeon, alias Salman al-Faransi, alias Abu Hamza Al-Jaza’iri, alias Daoud. Le média djihadiste Al-Fursan est l’aile médiatique des opérateurs d’Al-Qaïda connus sous le nom de Groupe Khorasan, qui se consacre à la publication des biographies de ses martyrs.

Drugeon était un converti français à l’islam. Il se rendit d’abord en Afghanistan pour y recevoir une formation dans un camp d’Al-Qaïda. Il partit ensuite pour la Syrie avec un groupe d’anciens membres d’Al-Qaïda. Les États-Unis considéraient Drugeon comme une cible privilégiée, le qualifiant d’expert en explosifs. Les agents d’Al-Qaïda en Syrie ont confirmé la déclaration américaine selon laquelle Drugeon avait été tué par des frappes aériennes américaines près d’Alep en juillet 2015.

Les précisions biographiques suivantes ont été tirées de la biographie en arabe diffusée sur Telegram.

Djihad en Afghanistan

David Drugeon est né en 1989, en France, dans une famille catholique française. Il se convertit à l’islam à l’âge de 16 ans. À 18 ans, il part pour l’Egypte apprendre l’arabe et entreprendre des études islamiques. Il poursuit ses études au Pakistan et de là, part pour l’Afghanistan, où il rejoint Al-Qaïda. Au cours de l’été 2012, Drugeon et 20 combattants sous son commandement « ont mené des dizaines d’attaques, dont des embuscades de convois, des lancements de roquettes contre des bases militaires, le placement de mines sur les routes ».

Envoyé en Syrie par le commandement d’Al-Qaïda

Drugeon continue de se battre en Afghanistan jusqu’à ce que le commandement central d’Al-Qaïda décide de l’envoyer en Syrie avec d’autres combattants vétérans, comme expert de leur branche syrienne. Il arrive à Idlib en juillet 2013, et de là se déplace vers Alep. En Syrie, il « s’est concentré sur la préparation militaire en entraînant ses nouveaux frères moudjahidine arrivés en Syrie des quatre coins du monde. En outre il participe à de nombreux raids dont il sort plusieurs fois blessé ».

Cible privilégiés en Syrie

Suite à la montée en puissance de l’EI, Drugeon est resté fidèle à Al-Qaïda et à la mission pour laquelle il avait été envoyé en Syrie. Le texte rapporte qu’il a été pris pour cible sans succès à plusieurs reprises en 2014 et 2015 avant qu’une attaque aérienne le tue en juillet 2015. Selon ce rapport, Drugeon aurait été suivi par les services de renseignement français, américains et israéliens, qui voyaient en lui le « maillon manquant de la chaîne de la formation à la fabrication d’explosifs » d’Al-Qaïda.


SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.