Diario Judío México -

Saleh Al-Arouri, vice-président du Bureau politique du Hamas, a déclaré dans une interview diffusée sur la chaîne IRINN (Iran), le 22 juillet 2019, que grâce au soutien de l’Iran, du Hezbollah et de tous les autres amoureux de la cause palestinienne, la résistance islamique avait pu évoluer, passant des pierres aux missiles contre l’occupation sioniste.

Il a assuré que le Hamas entretenait des relations étroites avec le Hezbollah et son chef, Hassan Nasrallah, ajoutant que selon lui, la libération de Jérusalem était proche. Al-Arouri a également fait l’éloge du Guide suprême iranien Ali Khamenei, rencontré lors de sa visite en Iran, et a exprimé sa gratitude pour son soutien envers les Palestiniens. Il a affirmé que Khamenei était un grand dirigeant, « sans égal » dans le monde islamique. Extraits :

Journaliste : Il y a quelques années, la résistance islamique n’utilisait que des pierres, qu’elle lançait sur le régime sioniste. Elle utilise à présent des missiles de haute précision. Comment ce [nouvel] équilibre peut-il impacter l’éradication du régime sioniste, si Allah le veut ? […]

Saleh Al-Arouri : Le passage des pierres aux missiles a été réalisé par la grâce d’Allah et grâce aux efforts des moudjahidines du monde entier. Il a été réalisé avec le soutien et l’assistance de tous ceux qui aiment et soutiennent la résistance, et en premier lieu la République islamique d’Iran et le Hezbollah. […] Nous entretenons des relations très étroites avec nos frères du Hezbollah et nous rencontrons Hassan Nasrallah. Nous sommes investis à cet égard et eux sont loyaux à la cause palestinienne. Ils n’abandonnent pas la Palestine et la cause palestinienne. […]

Personnellement, je crois que la libération de Jérusalem n’est pas si lointaine, si Allah le veut. Les musulmans, que ce soit en dehors de la Palestine… Tous les Palestiniens prieront à la mosquée Al-Aqsa, si Allah le veut. La libération est proche. Nous avons confiance et croyons aux intentions de Hassan Nasrallah. […]

Journaliste : Aujourd’hui, vous avez rencontré le grand chef de la Révolution islamique. Comment résumez-vous cette rencontre ? […]

Saleh Al-Arouri : Il a toujours fortement soutenu la cause palestinienne et la lutte contre le régime sioniste. La politique iranienne est à la fois déclarative et pratique s’agissant de la confrontation avec le régime sioniste. […]

Nous remercions l’ayatollah Imam Khamenei pour ses positions sur la cause palestinienne. Si Allah le veut, ce soutien se poursuivra jusqu’à la libération de la Palestine et de Jérusalem, lieu de l’ascension du prophète Mahomet au Paradis. Il a déclaré que soutenir la Palestine était une affaire de conviction religieuse et participait de l’esprit révolutionnaire iranien. Il a assuré que cette position était immuable.

La République islamique d’Iran soutient la Palestine en tous points. Elle s’oppose au régime sioniste et au plan américain, et elle fera tout son possible pour soutenir le peuple palestinien, jusqu’à la libération de la Palestine dans son intégralité, des mains de l’occupation. Nous lui transmettons les salutations du mouvement de la résistance et la remercions pour sa position fidèle et le soutien apporté par la République islamique d’Iran à la Palestine. Ce fut une excellente rencontre et nous sommes heureux de l’avoir eue. Notre moral en sort remonté. C’est un grand dirigeant, sans égal dans le monde islamique.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV


SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.