Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’avocate et auteure tunisienne Maya Ksouri a déclaré, lors d’une émission diffusée le 21 février 2019 sur la chaîne Elhiwar Ettounsi (Tunisie), que la réaction à l’exécution récente de neuf membres des Frères musulmans, condamnés pour l’assassinat d’un responsable égyptien en 2015, était en grande partie « entachée d’hypocrisie ». Elle a critiqué les Frères musulmans égyptiens qui s’opposent soudainement à la peine de mort, alors même qu’ils sont favorables au principe du talion (« œil pour œil »), veulent appliquer la loi de la charia et louent l’Iran et l’Etat islamique qui exécutent les homosexuels.

Elle a déclaré que Mekameleen TV, chaîne télévisée égyptienne basée en Turquie, avait diffusé un « étalage de pleurs » durant lequel le testament de l’un des exécutés a été lu par son père. L’homme dit dans son testament avoir choisi la voie du djihad.

Ksouri a ajouté que l’idéologie des Frères musulmans se répandait comme un cancer, en se nourrissant des faiblesses financières et morales des gens, et qu’elle devait être combattue par une éducation éclairée, capable d’éliminer l’ignorance et les préjugés. Extraits : [1]

Maya Ksouri : Qu’est-ce qui a inquiété les gens [concernant l’exécution de 9 islamistes en Égypte] ? Deux choses les ont inquiétés : l’exécution elle-même, et l’affirmation selon laquelle les aveux avaient été extorqués sous la torture. Voyons pourquoi tout ce discours est teinté d’hypocrisie. […]

Tous les journaux étaient remplis d’images de femmes et d’enfants des hommes exécutés, comme si ceux qu’ils avaient tués et brûlés n’avaient ni femmes ni enfants. Parlons de la première question : la peine de mort. Ceux qui veulent appliquer la charia et croient au concept d’« œil pour œil », pourquoi sont-ils soudainement contrariés par la peine de mort ? Ce sont les mêmes personnes qui font l’éloge de l’Iran pour l’exécution d’homosexuels. Ils louent même l’Etat islamique, qui jette les homosexuels du haut des toits, affirmant qu’ils le méritaient. Tout à coup, ces gens sont contre la peine de mort. […]

Il y a des vidéos de ceux qui ont été exécutés, disant qu’ils n’ont pas commis [ce crime]. Pourquoi les gens les croient-ils, comme si leurs paroles venaient du Coran ? […]

Il y  a une chaîne des Frères musulmans égyptiens [basée en Turquie] appelée Mekameleen. Cette chaîne a organisé une émission spéciale de deuil, afin d’inciter le public. Ils ont appelé les familles des jeunes hommes ayant été exécutés. « Qu’avez-vous ressenti quand ils ont tué votre fils…? » Ils ont transformé cela en un étalage de pleurs en direct à la télévision. [Le terroriste] Abou Bark Al-Sayyed, qui a l’air très gentil sur les photos… Son père est un homme simple qui pensait qu’il avait fait une bonne action… […]

Il a déclaré que son fils avait rédigé un testament et souhaitait qu’il soit lu après sa mort. Que contenait ce testament que le père lisait en direct ? Il contient la confession de son fils. Il y a une vidéo [du père qui lit le testament]. Que disait-il ? Permettez-moi de vous lire ses propres mots : « C’est la voie que j’ai choisie. J’ai suivi cette voie et je n’en dévierai jamais, j’ai pris cette décision avec une détermination dure comme l’acier. Ô mère, ne sois pas triste de mon départ, car je suis allé mener le djihad. C’est ma voie : le Coran et l’épée. » La vérité est très apparente ici à mes yeux et pour les Frères musulmans également. […]

C’est la vérité, mais c’est ce qui me dérange : qu’est-ce qui nous a amenés à cette situation ? Pourquoi des enfants comme ceux-ci sont-ils exécutés aujourd’hui ? C’est parce que l’idéologie des Frères musulmans se répand comme un cancer. Elle prospère sur les faiblesses financières et morales de tels gens. […]

Cette punition est nécessaire. La peine de mort existe dans le droit égyptien et elle est utilisée pour de tels crimes. […]

Je pense que la peine de mort est nécessaire mais insuffisante. Pour vaincre le cancer qui nous envahit, nous avons besoin d’une éducation et d’un pays moderne et éclairé, qui éclaireront les gens et élimineront l’ignorance et les préjugés.

[1] Clip #7048