Alors que nous célébrons cette année le centième anniversaire de la mort d’Eliezer ben Yehouda, le journaliste et lexicographe qui a permis la renaissance de l’hébreu comme langue vivante, langue officielle de l’Etat d’Israël, le B’nai B’rith International a organisé le 15 Novembre dernier, en partenariat avec l’, un grand colloque sur le thème de : « la langue hébraïque, un trésor du patrimoine humain : Passé, Présent et Futur ».

Le colloque s’est déroulé en présence du directeur général du B’nai B’rith International Dan Mariaschin, du représentant permanent du B’nai B’rith à l’ Stéphane Teicher, du président du B’nai B’rith Europe Serge Dahan, du président du B’nai B’rith France Philippe Meyer, du trésorier du BBF André Ouazana, de la secrétaire générale du BBE Valérie Achache, du président de la commission nationale Diaspora du BBF Albert Lipkowicz et de nombreux membres des loges du B’nai B’rith France.

Après un message d’accueil diffusé en vidéo de la directrice générale de l’ Audrey Azoulay et du président de l’Etat d’Israël Isaac Herzog, des spécialistes de renommée internationale de la langue hébraïque, représentant des institutions spécialisées telles que l’Académie de la langue hébraïque, ainsi que des experts d’universités de premier plan en Israël, en Europe, en Amérique du Nord et dans les États arabes se sont succédés à la tribune de l’ tout au long de la journée pour traiter de plusieurs thématiques :

  • La philologie de la langue hébraïque.
  • La survie de l’hébreu pendant plus de deux millénaires d’existence de la diaspora juive, son rôle dans les communautés juives contemporaines et son influence sur les langues juives de l’exil.
  • La renaissance de l’hébreu comme langue parlée moderne, menée par Eliézer Ben-Yehuda.

La conclusion du symposium a été prononcée par Stéphane Teicher soulignant la grande qualité de ce colloque ayant mis l’hébreu à l’honneur dans l’enceinte même de l’une des principales organisations internationales Par la suite, les représentants du B’nai B’rith International et les organisateurs du colloque étaient reçus par SE l’Ambassadeur d’Israël auprès des organisations multilatérales Haïm Assaraf.

unesco-bbf

FuenteCRIF

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorEl CJL capacitó a 70 especialistas en seguridad contra el terrorismo
Artículo siguienteFinalmente kon Bibi