Le site, intitulé "Démocratie participative" échappe à toutes les poursuites judiciaires : son hébergeur est anonyme, caché derrière des sociétés américaines qui refusent de coopérer avec les autorités françaises. Pas d’autre choix, donc, que de tenter en quelque sorte de couper le robinet, en empêchant sa mise en ligne en France.

Car ce site déverse depuis deux ans des propos orduriers envers les noirs, les arabes, les homosexuels. Des caricatures de juifs au nez crochu. Des montages photo glorifiant Hitler. L'auteur serait un français exilé au Japon, un pays qui n’a pas d’accord d’extradition avec la France.

Le parquet veut pourtant arriver à tarir ce torrent de haine qui cible toutes les minorités, ainsi que des personnes physiques : le fils de Carla Bruni et Raphael Enthoven, un avocat, une humoriste star de Youtube, ou encore Marc Knobel, historien et membre du Crif :

"J'ai écrit un article pour parler de la Tunisie et du jour au lendemain j'ai vu que l'on me traitait de 'sale juif' avec une photo de moi avec une étoile jaune collée sur le côté droit."

"À la barre j'ai montré l'étoile jaune de mon père parce qu'il la portait quand il avait 11 ans et demi, explique Marc Knobel. Je n'aurais jamais pensé que je doive la montrer et qu'on m'en collerait une, virtuelle celle-là, pas une vraie. J'ai montré l'étoile jaune de mon père parce que ça a un sens et ça porte sens de traumatismes profonds en réalité."

Face à ces victimes et à la dizaine d’associations (Licra, Mrap, SOS Racisme, SOS Homophobie, Ligue des droits de l’homme) présentes pour soutenir la demande du parquet, les fournisseurs d’accès ont assuré qu’ils bloqueraient le site, si la justice le leur ordonne, le 27 novembre prochain.

Ils ont cependant expliqué ne pas être, au regard de la loi, responsables d’un contenu dont ils ne sont pas les hébergeurs. "On fournit juste l'accès, comme EDF avec l'électricité" a expliqué l'avocat d'Orange.

Le filtrage, qui prendrait 15 jours à mettre en place, n’a rien d’une solution miracle : le site resterait accessible depuis l’étranger, et pourrait également renaître rapidement en France, sous un autre nom.

Un combat sans fin ? Sans doute, mais qu'il est impossible de ne pas mener.

FuenteCRIF

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorCientíficos israelíes encuentran un proceso químico que podría llevarnos a automóviles propulsados por hidrógeno
Artículo siguienteManuel Rosen Z"L, Más de seis décadas en el quehacer arquitectónico. Descanse en paz.