Diario Judío México - Les inquisiteurs de tous poils vont-ils condamner comme antisémite cette association juive française, laïque et universaliste, qui condamne l’occupation de la Palestine par l’état d’Israël? Si l’antisémitisme est un crime qu’il faut punir, le sionisme n’est qu’une idéologie politique envers laquelle on peut être pour ou contre.

Et va-ton me brûler pareillement au bûcher parce que je m’oppose farouchement à l’impérialisme de l’état d’Israël sur des territoires palestiniens, quand j’ai fait œuvre de mémoire en écrivant Les Juifs oubliés de Mantes-la-Jolie 1940-1944, ouvrage paru aux éditions l’Harmattan et dont le Post, journal israélien, a fait l’éloge en novembre 2017?

Des inquisiteurs de tous bords proposent donc une loi qui reconnaîtrait l’antisionisme comme délit au même titre que l’antisémitisme.

Alors, avant de me brûler dans les flammes de l’enfer au nom de votre religion, permettez-moi de citer la déclaration de mes amis de l’UJFP de ce lundi 18 février, sur leur site internet:

– Nous sommes Juifs, héritiers d’une longue période où la grande majorité des Juifs ont estimé que leur émancipation comme minorité opprimée passait par l’émancipation de toute l’humanité.

– Nous sommes antisionistes parce que nous refusons la séparation des Juifs du reste de l’humanité.

– Nous sommes antisionistes parce la Nakba, le nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens en 1948-49, est un crime qu’il faut réparer.

– Nous sommes antisionistes parce que nous sommes anticolonialistes.

– Nous sommes antisionistes par ce que nous sommes antiracistes et parce que nous refusons l’apartheid qui vient d’être officialisé en Israël.

– Nous sommes antisionistes parce que nous défendons partout le “vivre ensemble dans l’égalité des droits”.

– Nous sommes Juifs et antisionistes, au moment où ceux qui défendent inconditionnellement la politique israélienne malgré l’occupation, la colonisation, le blocus de Gaza, les enfants arrêtés, les emprisonnements massifs, la torture officialisée dans la loi … préparent une loi liberticide assimilant l’antisémitisme qui est notre histoire intime à l’antisionisme.

"Nous sommes juifs et antisionistes": l'association Union Juive Française pour la Paix condamne la proposition de loi visant à pénaliser l'antisionisme

Cette histoire tragique s’est déroulée loin des grandes rafles perpétrées par les nazis contre les Juifs de France. Pourtant, les persécutions antisémites s’exécutèrent dans tout le pays, conduisant vers la déportation et la mort des hommes, des femmes et des enfants. Ces trois familles juives de Mantes-la-Jolie, les Zolty, les Mittelchtein, les Schimianski, furent persécutées par la même barbarie nazie. Cet ouvrage révèle ainsi cette histoire oubliée afin de mieux agir sur le présent.

FuenteBlog de Roger Colombier
Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

Artículo anteriorPor qué Hitler declaró la guerra a Estados Unidos
Artículo siguienteFoco, Foco, Foco…