Le parquet de s’oppose au placement en détention d’Alain Soral

Diario Judío México - Le parquet de a fait appel du mandat d’arrêt décerné à l’encontre de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral, condamné mi-avril pour négationnisme à un an de prison ferme, en raison d’un défaut de base légale, a appris vendredi 26 avril l’AFP de source judiciaire, confirmant une information de StreetPress.

L’appel du parquet, qui avait initié les poursuites, se limite à la délivrance du mandat d’arrêt et ne concerne pas la peine d’emprisonnement.

Le tribunal correctionnel de avait décerné un mandat d’arrêt à l’encontre d’Alain Soral, déjà condamné à plusieurs reprises, notamment pour provocation à la haine raciale, sur le fondement de l’article 465 du code de procédure pénale. Or, celui-ci ne prévoit la délivrance d’un tel mandat que pour les délits de droit commun ou d’ordre militaire et l’essayiste a été condamné au titre de la loi sur la presse.

Quatre autres décisions de justice en attente
Alain Soral – de son vrai nom Alain Bonnet, 60 ans – n’était ni présent ni représenté à la lecture du délibéré devant la chambre correctionnelle. Il avait annoncé sa volonté de faire appel, dans une vidéo publiée sur internet.

Il a été reconnu coupable de contestation de l’existence de la Shoah pour avoir publié sur son site les conclusions de son avocat dans une autre affaire le concernant, des propos jugés négationnistes.

En janvier, Alain Soral avait déjà été condamné à un an de prison ferme, sans mandat d’arrêt, pour avoir injurié une magistrate et tenu des propos antisémites sur son site internet.

Il attend en mai quatre autres décisions de justice devant la cour d’appel de .

FuenteNouvelobs
Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículo anteriorKoweït : Invention de suppositoires qui « guérissent » l’homosexualité, issus de la « médecine prophétique »
Artículo siguienteLetra avyerta al prezidente turko