Diario Judío México - Le 26 novembre 2015, le commandement général de la filiale d’Al-Qaïda en Somalie, Al-Shabab Al-Mujahideen, a publié une déclaration de soutien aux récents attentats à Paris et à Bamako, appelant à de nouvelles attaques contre des cibles occidentales, notamment contre des institutions politiques, financières, et des bases militaires.

La déclaration, intitulée « La victoire vient avec la patience : une déclaration du commandement général sur la campagne des croisés contre notre peuple en Irak et en Syrie », comprend une tirade contre la France, « l’ennemi de l’islam », et jure que la guerre contre l’Hexagone sera poursuivra jusqu’à ce que l’islam domine le monde ou que la France mette fin à sa guerre contre les musulmans.

Soulignons qu’Al-Shabab soutient sans équivoque les attentats de Paris, même s’il ne mentionne pas explicitement leur auteur, l’État islamique (EI).  Ceci en dépit de son désaccord actuel avec Daech, qui tente [en partie avec succès] de dissuader les combattants de rejoindre Al-Shabab.

Ci-dessous les principaux points de la déclaration, publiée par le Front islamique mondial (GIMF) et distribuée via Telegram. Le GIMF est également présent sur les forums et les sites web djihadistes. [1]

Al-Shabab exprime sa solidarité avec la population d’Irak et de Syrie, notamment avec les combattants du djihad dans ces pays, leur assurant : « votre blessure est notre blessure, votre chagrin est notre chagrin ».

Al-Shabar qualifie les frappes aériennes en Syrie et en Irak de « campagne vicieuse des croisés [menée] par les Russes, les Américains et l’Alliance de la Croix [l’OTAN], une campagne menée par la France, ennemie de la foi et haineuse des musulmans ». Ces frappes aériennes sont « une indication claire et une preuve concluante de l’ampleur de la douleur et de l’horreur qui ont frappé ces gens [les Occidentaux] suite aux attentats successifs de Paris et Bamako. Ces opérations bénies ont réjoui le cœur des monothéistes et pansé leurs plaies. Elles ont rappelé aux musulmans la gloire des [anciennes victoires musulmanes de] Badr, Yarmouk et Hittin, les raids à New York et à Washington [11/9]  et les attaques à Boston, Madrid et Londres… »

Fustigeant la France, le message poursuit : « Il est stupide de la part de la France d’être surprise de ces attaques, au regard de son passé vil et criminel envers les musulmans. » Il cite ensuite le savant salafiste égyptien Ahmad Shakir [mort en 1958], qui a accusé les Français de haine envers tous les musulmans, et conclut : « La décision concernant [les Français] et les Anglais est la même : leur sang peut être [versé] et leur propriété [pillée] en tout lieu. »

Il prévient : « Sache, France, que cette décision est de vigueur et ne changera pas jusqu’à ce que la religion appartienne à Allah seul, et jusqu’à ce que tu cesses ta guerre contre l’islam et son peuple. Si tu persistes dans ton arrogance et si tu maintiens ton oppression, [sache que] nous sommes nés pour la guerre et ton passé en témoigne. Les héros des attaques bénies de Paris ne sont pas les premiers musulmans qui foulent ton sol… L’Amérique, les juifs, la France, la Russie et [l’OTAN] devraient tous savoir qu’ils ne combattent pas un petit groupe, comme ils le prétendent, mais toute la nation de Mahomet… »

Exhortant les djihadistes en Syrie et en Irak à s’unir, et les musulmans du monde entier à se rassembler autour d’eux, la déclaration poursuit : « Nous appelons tous les musulmans, et notamment la jeunesse de la nation, à avancer et à défendre les terres musulmanes, ce qui est l’obligation religieuse la plus importante… »

Le message se termine par un appel à attaquer les intérêts occidentaux et « juifs » en tout lieu : « Ô jeunes musulmans, où que vous vous trouviez, veillez à prendre pour cibles les intérêts des juifs et de l’Amérique, de la France et de la Russie, en particulier leurs intérêts financiers, leurs institutions politiques et leurs casernes militaires, en tenant compte des conditions de la charia [à l’exécution de tels attentats]. Efforcez-vous par tous les moyens de faire goûter aux capitales de l’Occident infidèle – que ce soit Washington, Moscou, Tel Aviv, Paris ou tout autre [capitale] – ce que goûte notre peuple opprimé en Syrie, en Irak et dans le Pays de l’Ascension [la Palestine]. Assurez-vous de déplacer la bataille vers le cœur de leurs pays… »

La déclaration cite également les dirigeants d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden et Ayman Al-Zawahiri, pour deux raisons : afin de souligner la fidélité d’Al-Shabab à la direction de l’organisation, et pour rappeler aux adeptes le rôle de premier plan d’Al-Qaïda dans la guerre contre l’Occident, et la concurrence entre Al-Qaïda et l’État islamique.

Note :
[1] Voir par exemple le site Shahadaa.com, affilié à Shabab, le 26 novembre 2015.


SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.