Pâques est la fête la plus importante du christianisme. Elle commémore la résurrection de Jésus, que le Nouveau Testament situe le surlendemain de la Passion, c’est-à-dire « le troisième jour ». La solennité, précédée par la Semaine sainte, commence le dimanche de Pâques.

Mais au fait, pourquoi des oeufs et de l’agneau ?

Au Moyen-Âge, la fête de Pâques arrivait après une période de jeûne de quarante jours. Il était formellement interdit de manger des sucreries ou des oeufs. Aujouird’hui, certains Chrétiens suivent encore cette coutume et respectent un jeûne.

L’oeuf est devenu ensuite le grand symbole de cet événement. La tradition veut que les cloches, parties à Rome le jeudi saint, reviennent chargées d’oeufs.

L’agneau symbolise, quant à lui, le passage de Jésus de la mort à la vie.

Source : Le Nouvel Obs