Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’ambassadeur de Russie en Iran Levan Dzhagaryan a affirmé, concernant l’utilisation récente de la base aérienne de Hamedan par des bombardiers russes pour lancer des frappes contre la Syrie, que la coopération était temporaire et avait reçu l’aval du Conseil suprême de la sécurité nationale iranien. Il n’a pas exclu une coopération de même type à l’avenir si les deux pays parvenaient à un accord irano-russe. Dzhagaryan a été interviewé par l’agence de presse iranienne Tasnim le 24 août 2016.

Extraits :

Levan Dzhagaryan : Permettez-moi de clarifier certains points concernant la base militaire à Hamedan. D’abord, la Russie ne voulait pas et ne voudra pas d’une base militaire en Iran. […] La présence de bombardiers russes dans la base militaire de Hamedan en Iran n’est que temporaire, et a bien évidemment reçu l’aval de hauts responsables iraniens et du Conseil suprême de la sécurité nationale. […]

Si un accord irano-russe venait à être conclu, si Téhéran et Moscou estiment qu’il est nécessaire, nous coopérerons de la même manière à l’avenir aussi. […] L’Iran et la Russie ont tous deux perdu des soldats dans la bataille contre les terroristes en Syrie. Je pense que nous devons nous venger de ces terroristes. Ai-je tort ? Laissez-moi demander à ceux qui critiquent la Russie et l’Iran : Ne pensez-vous pas que nous devons combattre les terroristes ?

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorLibro "El Ascendente: La personalidad desconocida del zodiaco", de Jenny Capuano
Artículo siguienteNuevo sitio web sobre teatro yiddish (En Yiddish)