Alors que l'antisémitisme connaît un triste regain partout dans le monde, le Congrès juif mondial (CJM) a tenu mardi son Assemblée plénière. L'occasion de soulever les problématiques clés qui affectent les communautés juives du monde et de présenter les grandes lignes politiques de l'organisation pour les années à venir.

A l'occasion de sa 16ème Assemblée plénière, organisée entièrement en ligne, le CJM a officiellement annoncé l’élection de ses dirigeants*, et notamment la réélection de en tant que Président, pour guider l'organisation représentant 103 communautés juives à travers le monde. Le Président du Crif a chaleureusement féliciter Ronald Lauder pour sa réélection, ainsi que tous les dirigeants élus.

Cette réunion exceptionnelle était parfaitement dirigée par Maram Stern.

Dans ses remarques liminaires, Ronald Lauder a tiré la sonnette d'alarme face à la montée effrayante de la haine antisémite observée dans le monde pendant la pandémie du COVID-19.

Le Président Ronald Lauder a insisté sur l'importance de la relève et des programmes du Congrès juif mondial dédiés à la formation des futurs leaders juifs. Parmi eux, le Jewish Diplomatic Corps, dont plusieurs membres travaillent régulièrement avec le Crif.

 

Discours de Ronald Lauder lors de la 16ème Assemblée plénière du Congrès juif mondial

Ses préoccupations ont été partagées par personnalités internationales présentes, parmi lesquelles le Président de l'État d'Israël Reuven Rivlin, la Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le Secrétaire général de l'Organisation des États américains Luis Almagro et la Directrice générale de l' Audrey Azoulay. Tous ont félicité Ronald Lauder et le CJM pour son engagement dans la lutte contre l'antisémitisme et l'intolérance, la promotion des droits de l'homme dans le monde, la préservation de la mémoire de la Shoah, et le développement de la prochaine génération de dirigeants de la communauté juive. Chacun a réaffirmé son soutien au CJM et à la communauté juive mondiale.

Ronald Lauder a assuré aux centaines de délégués participant à la Plénière, représentant leurs communautés et organisations juives, qu'en tant que Président, il adopterait une approche à plusieurs volets pour relever les défis actuels auxquels la communauté juive mondiale est confrontée et pour promouvoir l'unité juive à travers Israël et la diaspora :

  • Éducation - promouvoir la création de nouvelles écoles juives aux États-Unis et dans le monde afin de cultiver la compréhension de ce que signifie être juif tôt dans la vie, collecter des fonds pour soutenir les bourses pour les familles afin de garantir que tous les enfants juifs puissent accéder à l'éducation, et pour soutenir les synagogues dans l'expansion de l'offre éducative.
  • Pluralisme et communauté juive partagée - encourager les Juifs de tous horizons à s'accepter et à se soutenir mutuellement.
  • Soutien à Israël - "Après toutes les morts, toutes les pertes et toutes les souffrances que les Juifs ont endurées pour reconquérir notre patrie, nous ne pouvons pas permettre qu'elle se perde à nouveau. Nous devons nous lever et nous battre pour cela. Nous devons être implacables."
  • Élaboration et application d'une législation sur les crimes de haine plus stricte.

Le Président du Crif Francis Kalifat, vice-Président du Congrès juif mondial, a assisté à l'Assemblée plénière et a livré un discours, rappellant son engagement pour la communauté juive fançaise.

Avec ses 23 délégués à l’Assemblée générale, la France est l'une des délégations du Congrès juif mondial les plus importantes.

*La direction du CMJ a été élue par les délégués du CMJ représentant les communautés et organisations juives membres, qui ont voté via un processus électoral anonyme, en ligne.

FuenteCrif

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorCarta abierta sobre los ataques antisemitas, de Albert Bourla CEO Pfizer
Artículo siguienteCarteles de Netanyahu con bigote de Hitler en Australia