Les phrases “Macron, pantin des sémites du Crif”, “Alsace aux blancs” et des croix gammées ont été peintes en noir sur les murs du foyer municipal

Diario Judío México - Des inscriptions antisémites sur les murs de la mairie de Heiligenberg (Bas-Rhin) ont été découvertes mardi, dernier événement en date d’une longue série d’actes antisémites commis ces derniers temps en Alsace, a-t-on appris auprès de la mairie.

« Macron, pantin des sémites du Crif », « Alsace aux blancs », pouvait-on lire sur des clichés des tags en question, transmis à l’AFP par la municipalité.

Des croix gammées ont également été peintes en noir sur les murs du foyer municipal, selon ces clichés.

« Les dégradations ont été découvertes ce matin par un employé municipal. Elles ont été commises dans la nuit », a précisé à l’AFP Eddie Witz, secrétaire de mairie à Heiligenberg, confirmant une information du quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Le maire de cette petite commune de 650 habitants, à l’ouest de Strasbourg, a déposé plainte à la gendarmerie de Molsheim. Des gendarmes sont venus dans la matinée effectuer les premières constatations, a expliqué l’employé de mairie.

L’Alsace a été le terrain récemment de plusieurs actes antisémites: dans le cimetière juif de Quatzenheim, au nord-ouest de Strasbourg, 96 tombes avaient été recouvertes de croix gammées, et celui de Herrlisheim, au nord-est de la ville, avait été souillé de graffitis antisémites le 11 décembre, jour de l’attentat du Marché de Noël de Strasbourg.

Des écrits à caractère antisémite ont également été découverts début mars devant une école de Strasbourg et des croix gammées sur les murs d’une ancienne synagogue de Mommenheim (Bas-Rhin).

FuenteTimes of Israel
Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

Artículo anteriorTragicomedia nacional política
Artículo siguienteLos sinko judyos ke trokaron el mundo