Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le 5 janvier 2018, l’ayatollah Ahmad Khatami, membre de l’Assemblée des experts en Iran, a prononcé un sermon du vendredi dans lequel il a déclaré que « l’Arabie saoudite a donné l’argent et que l’Amérique a tout planifié » et que le plan consistait à « introduire graduellement des armes en Iran, et au mois de Bahman, à finir le travail ». Et d’ajouter que « la voix [des manifestants], qui parle au nom de Trump et de Netanyahou, n’est pas la voix de la nation [iranienne] ». « La nation fera tempêcaire cette voix ! », a-t-il crié, et les foules ont scandé « Mort à l’Amérique », « Mort à l’Angleterre » et « Mort à Israël ».

Affirmant qu’Internet a « provoqué une crise » en Iran, il a appelé à y imposer des restrictions, comme c’est le cas en Chine et en Russie, en l’administrant via un serveur local. Le sermon a été diffusé sur la Première chaîne de télévision iranienne. Extraits :

L’ayatollah Ahmad Khatami : Ce que l’Iran expérimente ces jours-ci est une expression de la frustration de l’Amérique. Sur la scène internationale, l’arrogance mondiale a été totalement vaincue. L’Etat islamique, qui était le produit [des Etats-Unis], a déclaré qu’il faudrait 10 à 30 ans pour libérer Mossoul. Avec l’aide de l’Iran, cela a pris huit mois. Ils voulaient créer un nouvel Israël dans la région [au Kurdistan], mais tout le monde l’a compris. C’est l’Iran qui les a empêchés d’y parvenir.

Ils ont investi de l’argent pour gouverner l’Irak – mais [cela n’a] rien donné. Ils ont investi de l’argent pour que la Syrie, ligne de front de la résistance contre le régime sioniste, perde [la bataille] – mais ils n’ont pas réussi. Ce qui se déroule aujourd’hui est une expression de cette frustration. Voici l’histoire : l’Arabie saoudite a donné l’argent, et l’Amérique a tout planifié. Le plan était qu’à travers Herat et Erbil, ils introduiraient graduellement des armes en Iran, et qu’au mois de Bahman [janvier-février], ils finiraient le travail. C’était le plan.

L’une des pourritures du tyran [le Shah] a dit : « Le 22 du [mois de] Bahman [le Jour de la révolution], nous serons en Iran ». Je lui dis, à lui et à toutes ces pourritures : vous n’aurez jamais, au grand jamais, de place en Iran. Si vous venez ici, notre première étape sera de vous briser les jambes, et ensuite nous préparerons votre potence.

Foule : Allah Akbar ! Allah Akbar ! Allah Akbar ! Khamenei est notre Guide ! Mort à ceux qui s’opposent au Gouvernement du juriste-théologien ! Mort à l’Amérique ! Mort à l’Angleterre ! Mort aux hypocrites et à Saddam ! Mort à Israël ! […]

L’ayatollah Ahmad Khatami : Ils disent que le peuple veut la liberté, et que le peuple veut que sa voix soit entendue. Comment, n’y a-t-il pas de liberté ? La voix du peuple n’est-elle pas entendue ? Bien sûr, cette voix, qui parle au nom de Trump et de Netanyahou, n’est pas la voix de la nation [iranienne]. C’est une voix étrangère. La nation fera taire cette voix !

Foule : Allah Akbar ! Allah Akbar ! Allah Akbar ! Khamenei est notre Guide ! Mort à ceux qui s’opposent au Gouvernement du juriste-théologien ! Mort à l’Amérique ! Mort à l’Angleterre ! Mort aux hypocrites et à Saddam ! Mort à Israël ! […]

L’ayatollah Ahmad Khatami : L’Amérique, le régime sioniste et, plus récemment, l’Arabie saoudite semblent rivaliser dans leur soutien aux agitateurs. La première chose que fait Trump le psychopathe, chaque jour au réveil, est d’écrire sur son soutien [aux agitateurs]. […]

Nous pensons qu’Internet peut mener à des opportunités ou à une crise. Comme vous l’avez vu, dans notre pays, il a provoqué une crise. Ce que nous disons, c’est que vous aurez Internet, mais que son serveur sera local. Le serveur sera administré ici. La Chine a introduit Internet dans le pays et l’administre elle-même. La Russie a introduit Internet dans le pays et l’administre elle-même. Pourquoi n’apportez-vous pas d’Internet national dans le pays – Intranet – comme votre chef le dit depuis longtemps ? […]

No hay comentarios

Leave a Reply