En une semaine, Israël a subi trois attaques terroristes meurtrières, à Beer Sheva, Hadera et Bnei Brak. Nos pensées sont pour les familles des victimes. Leurs noms ne seront pas oubliés.

Amir Khoury

Yaakov Shalom

Rabbin Avishai Yehezkel

Victor Sorokopot

Dimitri Mitrik

Nous ne les oublierons pas

***

Publié le 30 mars 2022 sur le site de i24news

Les autorités israéliennes ont identifié trois des cinq victimes tuées la veille dans un attentat à Bnei Brak, deux jeunes pères, et un

policier ayant aidé à neutraliser le terroriste.

Amir Khoury, un officier de police âgé de 32 ans et originaire de la ville de Nof HaGalil (nord) laisse derrière lui ses parents, un frère et 2 sœurs.

Yaakov Shalom, un habitant de Bnei Brak âgé de 36 ans, était marié et père de 5 enfants.

Le rabbin Avishai Yehezkel, 29 ans, de Bnei Brak, marié et père d’un enfant de deux ans, laisse derrière lui également ses parents, un frère et une sœur.

Les deux autres victimes sont des ressortissants ukrainiens âgés de 23 ans et 32 ans, ont indiqué les autorités, qui ont précisé que les deux hommes étaient ouvriers et non réfugiés ou demandeurs d’asile. Il s’agit de Victor Sorokopot et de Dimitri Mitrik.

Amir Khoury faisait partie de l’équipe des deux officiers à moto ayant poursuivi le terroriste afin de l’abattre et de mettre fin à la fusillade mortelle. Il a été blessé lors des échanges de tirs et a succombé à ses blessures après avoir été évacué vers l’hôpital Beilinson de Petah Tikva.

“C’est une grande tragédie, et il est important pour moi de vous dire que votre fils a sauvé la vie de nombreux civils”, a déclaré le commissaire de la police israélienne, Kobi Shabtai au père de la victime, ajoutant: “Ses actions deviendront un héritage et une mémoire d’héroïsme pour tout le pays.”

Yaakov Shalom rentrait chez lui en voiture lorsque sa route a croisé celle du terroriste, qui a ouvert le feu sur son véhicule à bout portant.

Avishai Yehezkel, un étudiant de Yeshiva, avait emmené son fils de 2 ans pour une promenade nocturne dans sa poussette lorsqu’il a été abattu, tentant de protéger son garçon.

Leurs funérailles auront lieu mercredi.

 

FuenteCrif

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorIsrael Calling de regreso
Artículo siguienteEl gobierno israelí lanza la «Semana de la Diáspora» para resaltar los vínculos con los judíos en el extranjero