Diario Judío México - L’idéologue complotiste Alain Soral a récemment fait l’objet de plusieurs condamnations pour provocation à la haine raciale. Le 2 octobre 2019, le tribunal correctionnel de Paris l’a condamné à un mois de prison ferme pour avoir qualifié le Panthéon de “déchetterie casher”, dans une vidéo postée l’an dernier sur son site Internet Égalité & Réconciliation. Soral – Alain Bonnet de son vrai nom – avait auparavant été condamné, le 19 septembre, à dix-huit mois de prison ferme et 45 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Bobigny, pour provocation à la haine raciale, après avoir mis en ligne sur Egalité et Réconciliation un clip intitulé “Gilets jaunes”, dans lequel on peut notamment voir une inscription portant le nom de Rothschild jetée au feu, et des photos de Bernard-Henri Lévy, Jacques Attali ou encore Patrick Drahi envoyées au bûcher, ainsi même qu’une photo d’Emmanuel Macron, présenté comme le vassal des Juifs.

La vidéo a été mise en ligne sur YouTube sur la chaîne officielle du site Egalité et Réconciliation, le 21 juin 2019, sous le titre « Gilets jaunes : le clip qui pourrait valoir deux ans de prison ferme à Alain Soral”. Le tribunal a demandé à Alain Soral de supprimer ce clip de son site, sous astreinte de 1 000 euros d’amende par jour de retard.

Le présent rapport contient des extraits des deux clip-vidéo d’Alain Soral : 1) Le clip-vidéo intitulé La vidéo “Gilets Jaunes” – toujours visible à ce jour – totalise près de 112 000 vues le 11 octobre 2019 ; 2) Le clip-vidéo intitulé “Alain Soral – Gilets jaunes : analyse et synthèse (Soral répond 10)” mis en ligne sur YouTube le 30 novembre 2018 : cette vidéo – toujours visible à ce jour – totalise plus de 427 000 vues à la date du 7 octobre 2019.

Dans ces deux vidéos, Alain Soral développe sa thèse complotiste selon laquelle les Juifs gouvernent le monde, notamment le pouvoir politique et les banques, et appauvrissent délibérément le « peuple français » au service d’Israël. Soral stigmatise ce faisant plusieurs personnalités juives françaises.

Il tente en outre une récupération du mouvement des Gilets Jaunes à des fins antisémites, estimant que ces derniers n’ont pas encore compris qu’ils étaient antisémites. Extraits :

 

1) Extraits de “Gilets jaunes”

“On est en droit de défendre nos libertés, c’est inadmissible,

C’est pas notre France à nous…

Refrain : Gilets gilets gilets jaunes… Gilets gilets gilets jaunes…

Il faut changer les choses et on lâchera rien…

Refrain : Gilets gilets gilets jaunes… Gilets gilets gilets jaunes…

La violence c’est nous qui la subissons tous les jours…

C’est ça la violence, c’est de demander aux Français de se serrer la ceinture…

Refrain : Gilets gilets gilets jaunes… Gilets gilets gilets jaunes…

Un tsunami de travailleurs “vénères” déferle sur la France,

Qui bossent la semaine et qui protestent le weekend.

Des prolos patriotes, très fâchés pas fachos pour un sou, exaspérés de galérer

Pour joindre les deux bouts

Qui voient une élite décadente, totalement déconnectée,

Une classe dirigeante arrogante, coupée de leur réalité.

Des petits barons méprisants qui se comportent comme des parasites…

Des mecs payés 10 000 par mois pour t’expliquer qu’il y a plus de fric…”

“Ce n’est qu’en virant les Rothschild que l’on pourra sauver la France, faudra virer Attali et BHL aussi ”

“Les Français révoltés ont mis leur plus beau gilet jaune

Et bloquent le pays entier pour préserver la vie des mômes…

C’est que Macron n’est qu’un pion sur l’échiquier de la finance.

Ce n’est qu’en virant les Rothschild que l’on pourra sauver la France.

Faudra virer Attali et BHL aussi,

Mais l’urgence des urgences c’est d’abroger la loi bancaire et imposer le référendum d’initiative populaire.

Les gens commencent à piger comment l’oligarchie les nique,

On ne se laisse plus abuser par la poudre aux yeux politique.

Voter pour désigner nos maîtres ne changera jamais rien,

C’est en votant nous-mêmes nos lois qu’on devient vraiment citoyens.

Refrain : Gilets gilets gilets jaunes… Gilets gilets gilets jaunes…

Et les médias ont pu tester leur cote de popularité… […]

Ils manipulent les faits et mentent par omission,

Concours de contre-vérités dans toutes leurs émissions.

Les Français se réveillent et découvrent la censure

La patrie des droits de l’homme et son arrière-goût de dictature,

S’ils avaient été concentrés, ça fait trente ans qu’ils sauraient

Que la loi du marché ne tolère jamais qu’on la contredise…”

“Drahi, son cul planqué en Israël et qui paie pas d’impôts ici…”

“Les banques ont acheté les médias pour asseoir leur emprise.

Et si on parle de médias et de Macron, faudra parler de Drahi,

Son cul planqué en Israël et qui paie pas d’impôts ici…

Les médias sont pas scandalisés par les violences policières…

Cette brutalité d’Etat qu’on dénonce partout ailleurs. […]

Si c’était en Iran mon gars,

On parlerait encore une fois d’aller leur faire la guerre là-bas,

On bombarderait Téhéran, on virerait tous les mollahs

Et tout ça pour le bien des gens”.

Refrain : Gilets gilets gilets jaunes… Gilets gilets gilets jaunes… ”

« La France a décidé de s’émanciper des Rothschild!… Les Français n’en peuvent plus de ces parasites…« 

“On ne parle pas d’une minorité soi-disant opprimée,

On parle de la majorité délibérément négligée […]

La France a décidé de s’émanciper des Rothschild!

Le gilet jaune en étendard de l’insurrection nationale.

Les Français n’en peuvent plus de ces parasites…

Les Français n’en peuvent plus, c’est pas raciste”.

Refrain : Gilets gilets gilets jaunes… Gilets gilets gilets jaunes… ”

 

2) Extraits du clip-vidéo intitulé Alain Soral – Gilets jaunes : analyse et synthèse (Soral répond 10)”

« on se rappelle de la presse et des médias Drahi le système de manipulation est très très organisé »

“Je vais commencer par le commencement, à savoir que Macron a été élu sur un coup de bluff, je l’ai déjà dit, je pense même que ça s’apparente à une sorte de coup d’Etat, grâce aux big data, au trucage électoral, et à l’énorme offensive des médias en sa faveur, on se rappelle de la presse et des médias Drahi, notamment. J’étais très déçu de son élection et presque un peu déprimé que le peuple français se soit laissé avoir à ce point-là par un type qui était exactement à l’opposé de ce à quoi aspiraient les Français, et qui proposait le contraire de ce qu’il faudrait proposer pour sortir la France de la crise, crise qui est d’abord une exacerbation de la lutte des classes, même si c’est une lutte des classes qui n’est pas tout à fait celle de l’époque de Marx.

Et là je suis un peu rasséréné, puisque finalement, après un an de gouvernance à coup de bla-bla et de manipulation, ce que Lénine appelait l’éternel retour du concret revient, et la crise pète à la gueule du pouvoir, et ça prouve qu’aujourd’hui le système de manipulation est très très organisé, très sophistiqué, très massif, mais ces manipulations, face à la réalité de la crise, durent de moins en moins longtemps…”

“Un réseau très puissant, les gens qui sont derrière [Macron] et qui sont le vrai pouvoir… et là on pourra déjà parler d’Attali”

“Macron a été élu, non pas par les Français, mais placé à la tête de la gouvernance française par un réseau très puissant, et là on pourra déjà parler d’Attali, les gens qui sont derrière lui et qui sont le vrai pouvoir, pour faire juter les intérêts de la dette, pour faire juter les intérêts de la dette à court terme, sans vision stratégique à long-terme, et faire payer cette dette non pas par le grand capital ou par le pouvoir, mais de faire payer par ceux qui peuvent encore payer… [à savoir] la classe moyenne, que les partis de gauche assimilent au pouvoir et à la bourgeoisie depuis longtemps… on a appauvri systématiquement la petite bourgeoisie française… […]