Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Alex Warkes, ancien conseiller à la sécurité du Conseil des représentants irakien, a déclaré lors d’une interview diffusée sur la chaîne Al-Taghier (Irak) le 17 septembre 2019, qu’il avait déjà averti le Premier ministre irakien qu’Israël frapperait les UMP [Unités de mobilisation populaire] en Irak, si elles n’étaient pas contenues.

Il a déclaré que l’Irak n’avait pas les capacités militaires, technologiques et économiques nécessaires pour s’engager dans un conflit avec Israël. Selon lui, son pays ne devrait pas être en conflit avec Israël. Warkes a également exprimé l’espoir que le territoire irakien ne soit pas utilisé pour les besoins du conflit entre l’Iran et Israël, ajoutant que quiconque en Irak désirait combattre Israël pouvait se rendre en Iran et proférer ses menaces de là-bas. Extraits :

Alex Warkes : Il y a sept mois, j’ai transmis un message au Premier ministre, par l’intermédiaire d’une personne proche de lui. Je lui ai dit que si les UMP en Irak n’étaient pas contenues, et que si les UMP continuaient de menacer Israël, Israël les frapperait, en particulier là où il soupçonne des activités iraniennes hostiles à son égard. Je dis simplement ceci pour information. En Irak, nous n’avons pas d’armée forte, avec tout le respect dû à notre armée. Nous ne disposons pas d’une technologie [avancée]. Nous n’avons pas d’économie. Notre pays est rempli de gens corrompus et nos ressources ont été pillées. Alors qu’est-ce qui vous incite à menacer Israël ? Est-ce juste de la rhétorique ? Se moquent-ils de nous ? Pourquoi ne disons-nous pas la vérité aux gens ? Vous interrogez un officiel corrompu sur sa corruption et le lendemain, il publie un communiqué disant qu’il frappera Israël et libérera la Palestine. Mon frère, arrêtez de vous moquer du monde. Avec quoi frapperez-vous Israël ? […]

Saddam a proféré un tas de menaces contre Israël, mais en est-il sorti quelque chose de bon ? Nous avons versé des milliards pour construire une armée, puis nous avons combattu l’Iran et occupé le Koweït.

Animateur : Quelle est votre solution ?

Alex Warkes : Ma solution est de [reconnaître] que l’Irak n’est pas en état de conflit avec Israël. S’il s’agit de la cause de nos frères palestiniens… Les Palestiniens eux-mêmes ont choisi l’option de la paix avec Israël. La paix avec Israël a été signée par M. Yasser Arafat – le combattant qui s’est tenu aux côtés de Saddam – et Saddam, arme au poing, a déclaré : « Nous libérerons Jérusalem ». Cet individu a lui-même signé la paix avec Israël. Le peuple palestinien a accepté l’option de la paix. […]

S’il y a une confrontation iranienne avec Israël, j’espère que le territoire irakien ne sera pas utilisé pour les besoins de ce conflit. Si quiconque en Irak veut combattre Israël, il devrait aller en Iran – s’ils l’acceptent – et proférer ses menaces de là-bas, car l’Irak ne peut pas supporter…

Invité : Personne n’a dit que nous allions combattre Israël. Pourquoi êtes vous si pressé ? Personne ne dira que nous voulons combattre Israël. Ces gars sont occupés à protéger leurs empires financiers. Je vous rassure là-dessus, Alex.