Diario Judío México -

Ali Larijani, président du Majlis [parlement] iranien, a déclaré dans une interview accordée à Al-Jazira (Qatar), le 7 avril 2019, qu’il ne pensait pas que les États-Unis avaient perdu la raison au point d’ajouter le CGRI à leur liste des organisations terroristes. Selon lui, le cas échéant, l’Iran considérera à son tour l’armée américaine et le Pentagone comme des organisations terroristes.

A la question de l’animateur de savoir si cela signifiait que l’Iran attaquerait l’armée américaine en Irak, ou dès lors qu’elle s’approchera des forces iraniennes, Larijani a répondu qu’il n’était pas nécessaire d’élaborer et que les implications étaient suffisamment claires.

L’interview s’est déroulée avant que les États-Unis déclarent qu’ils ajoutaient le CGRI à leur liste des organisations terroristes. Extraits : 

Animateur : Selon certaines informations, les États-Unis pourraient inclure le CGRI sur sa liste des organisations terroristes. Y aura-t-il une réponse iranienne si cela se produisait ?

Ali Larijani : Je ne pense pas que les États-Unis aient perdu la tête à ce point. Il est vrai que Trump fait des choses inhabituelles, mais il reste raisonnable dans une certaine mesure. Si les États-Unis prenaient une telle mesure, cela voudrait dire que leur armée serait [également] considérée comme une force terroriste. Les États-Unis doivent en tenir compte.

Animateur : Comment cela ?

Ali Larijani: Cela dépend des circonstances aux États-Unis. Si les États-Unis prenaient une telle mesure, cela signifierait que l’armée américaine et le Pentagone seraient, de même, considérés comme des groupes terroristes. […]

Animateur : Comment allez-vous gérer cela dans la pratique ? Par exemple, les forces américaines en Irak seront-elles attaquées ? L’armée américaine sera-t-elle attaquée dès qu’elle se trouvera à proximité des forces iraniennes ?

Ali Larijani : Nous ne voyons aucune raison de nous étendre davantage sur cette question, bien que son sens général soit clair.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV