Riyad Al-Maliki, ministre des Affaires étrangères et de la diaspora de l’Autorité palestinienne, s’est récemment rendu en visite en Corée du Nord pour assister aux célébrations de son 70e anniversaire. Il y a rencontré des officiels nord-coréens, parmi lesquels le dirigeant Kim Jong-un, le ministre des Affaires étrangères Ri Yong-ho et Kim Yong-dae, vice-président du Présidium de l’Assemblée suprême du peuple. Selon l’agence de presse palestinienne WAFA, au cours de sa visite, Al-Maliki a remis une lettre et un cadeau du président palestinien Mahmoud Abbas au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.[1]

Au cours de leur rencontre, Al-Maliki et Kim Yong-dae ont tous deux souligné le fait que les peuples palestinien et nord-coréen se trouvent dans une situation similaire, résistant aux pressions des Etats-Unis. Kim Yong-dae a affirmé que les Etats-Unis sont l’ennemi de la paix et qu’ils ne peuvent servir de médiateurs dans le processus de paix.

Il convient d’observer que les officiels de l’AP et de Corée du Nord échangent occasionnellement des lettres et des vœux. Au cours des dernières années, Abbas a envoyé à Kim Jong-un des vœux à  l’occasion du Jour de la Libération nord-coréen. Ce dernier a envoyé une lettre à Abbas par le biais de l’ambassade palestinienne en Egypte, dans laquelle il l’a félicité, lui et le peuple palestinien, pour « leur juste combat en vue de rétablir tous leurs droits légitimes de créer un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale ».[2]

Le président du Présidium de l’Assemblée suprême du peuple, Kim Yong-nam, a envoyé à Abbas une lettre le félicitant pour l’anniversaire de la déclaration d’indépendance palestinienne.[3]

Il convient d’observer qu’en juin 2018, a publié une traduction d’un article rédigé par Atef Abou Saif, porte-parole du Fatah vivant à Gaza, en réponse au sommet du 12 juin entre le président américain Donald Trump et Kim Jong-un. Dans cet article, Abou Saif faisait l’éloge de la Corée du Nord et de l’Iran, deux pays ayant conservé leur honneur face aux pressions américaines et internationales et étant restés fidèles à leurs objectifs malgré les sanctions et les boycotts, contraignant le monde à tenir compte de leur position. Il a déploré le fait que les Arabes n’aient pas appris la leçon de l’histoire et suivi l’exemple de l’Iran et de la Corée du Nord.[4]

Le présent article détaille la visite d’Al-Maliki en Corée du Nord, rapportée par l’agence de presse palestinienne Wafa.

Al-Maliki : La Corée du Nord et la Palestine entretiennent des liens historiques profonds

Le 8 septembre 2018, l’agence WAFA a rapporté :

Le ministre des Affaires étrangères et de la diaspora [palestinien] Riyad Al-Maliki a rencontré Kim Yong-dae, vice-président du Présidium [de l’Assemblée suprême du peuple], au siège de l’assemblée à Pyongyang, capitale de la République populaire démocratique de Corée. Al-Maliki a exprimé ses vœux au président Mahmoud Abbas et sa joie de se trouver en Corée du Nord en tant que représentant personnel du président Mahmoud Abbas à l’occasion du 70e anniversaire de la République populaire démocratique de Corée. Al-Maliki a observé les liens historiques profonds entre les deux pays et leur histoire partagée en termes de libération, soulignant le désir des dirigeants palestiniens de se tenir aux côtés du peuple nord-coréen lors de cet important événement…

Kim [Yong-dea] a observé que Kim Jong-un est particulièrement intéressé à développer la coopération entre les deux pays et à [fournir] un soutien absolu au peuple palestinien, soulignant que la position de la Corée du Nord était ferme et indéfectible et qu’elle continuerait de soutenir la Palestine, au vu des pressions israéliennes et américaines à son encontre.

Il a clarifié le fait que la position raciste des Etats-Unis, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y transférer leur ambassade, prouve que les Etats-Unis sont l’ennemi de la paix et qu’ils ne peuvent servir de médiateurs dans le processus de paix.[5]

Lettre de solidarité de Mahmoud Abbas à Kim Jong-un

Selon la dépêche de Wafa, Al-Maliki « a remis une lettre du président Mahmoud Abbas à son homologue nord-coréen, Kim Jong-un, ainsi qu’un cadeau symbolique reflétant l’héritage palestinien et le rôle des femmes palestiniennes dans la lutte et la construction de la société. Al-Maliki a affirmé que la lettre du président est une expression de solidarité envers le peuple de Corée du Nord, qui fait l’objet de pressions internationales émanant des Etats-Unis, tout comme le peuple palestinien. Il a affirmé que la Palestine souhaite partager avec son allié, la Corée du Nord, ses connaissances et son expérience dans tous les domaines, y compris l’agriculture, la médecine, le droit et la diplomatie… » [6]

Selon une autre dépêche de Wafa, la lettre « détaillait les mesures dangereuses de l’administration américaine, dont la dernière a consisté à interrompre le financement de l’UNRWA et l’aide financière aux hôpitaux palestiniens de Jérusalem, étapes destinées à éliminer le problème palestinien et à le transformer en question purement humanitaire ».[7]

Abbas adresse ses vœux de prospérité, de progrès, de paix et de sécurité à la Corée du Nord dirigée par Kim Jong-un

Wafa a rapporté qu’Al-Maliki a rencontré le dirigeant de Corée du Nord Kim Jong-un dans son palais de Pyongyang, et lui a exprimé « ses vœux au nom de Mahmoud Abbas, ainsi que les souhaits de prospérité, de progrès, de paix et de sécurité pour la République populaire démocratique de Corée du Nord sous la direction avisée de Kim Jong-un ». Le dirigeant Kim, de son côté, a transmis ses vœux à Abbas et l’a remercié de l’envoi d’une délégation spéciale à l’occasion des célébrations du 70e anniversaire de son pays.

Selon cette dépêche, Al-Maliki a été invité à assister aux célébrations, y compris à la parade militaire, depuis la tribune du dirigeant nord-coréen. [8]

Dépêche sur la visite d’Al-Maliki sur le site Internet du ministère des Affaires étrangères de l’AP (mofa.pna.ps, 9 septembre 2018

Lien vers le rapport en anglais

Notes :

[1] Le contenu de la lettre d’Abbas a été diffusé par l’agence de presse nord-coréenne (kcna.kp, 9 septembre 2018).

[2] Maannews.net, 30 août 2018; raya.ps, 31 août 2018 ; wafa.ps, 15 août 2018.

[3] Wafa.ps, 14 novembre 2017.

[4] Al-Ayyam (PA), 11 juin 2018. Voir Dépêche spéciale de n° 7541, Fatah Spokesman On Trump-Kim Summit: North Korea, Iran Have Proven That The Language Of Force Pays Off; Arabs Should Learn From This, 28 juin 2018.

[5] Wafa.ps, 8 septembre 2018

[6] Wafa.ps, 8 septembre 2018.

[7] Wafa.ps, 9 septembre 2018.

[8] Wafa.ps, 9 septembre 2018

 

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorACOM demanda al Ayuntamiento de Pamplona por discriminación
Artículo siguienteSí A Las Consultas Populares