Diario Judío México -

Le membre du Comité central du Fatah Jibril Rajoub a déclaré le 9 février 2019 dans une interview accordée à la chaîne Al-Arabiya (Arabie saoudite) que la manière de parvenir à la paix et à la stabilité dans la région était de mettre fin aux souffrances des Palestiniens et de lutter contre l’occupation israélienne. Il a ajouté que Netanyahou avait été invité au sommet sur le Moyen-Orient à Varsovie – alors que les Palestiniens n’y avaient été invités que plus tard – afin de « nous rappeler l’Holocauste et Auschwitz ». Il a affirmé qu’il y avait un « Auschwitz israélien » dans chaque ville palestinienne. Extraits :

Jibril Rajoub : La manière de parvenir à la stabilité régionale et à la paix mondiale est de mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et d’affronter cette occupation qui rejette le droit international et qui rejette tous les efforts arabes et islamiques visant à mettre fin au conflit en reconnaissant Israël, à la condition qu’un Etat palestinien soit créé. Qu’est-ce que cela signifie que Netanyahou soit accueilli au [sommet] de Varsovie ? Leur objectif est de nous rappeler l’Holocauste et Auschwitz. Dans chaque ville de Palestine, de Rafah à Djénine, il y a un Auschwitz israélien pour le massacre des Palestiniens… Qu’est-ce que cela pourrait signifier d’autre ? En plus de tout cela, personne ne nous a invités ou ne nous a demandé de venir. C’est seulement lorsqu’ils n’ont pas pu créer de soutien international qu’ils nous ont invités en écrivant « Chers collègues » sur une invitation qu’ils ont envoyée par le biais d’un ambassadeur.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV