Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’animateur de télévision Amr Adib a critiqué le manque de sensibilisation du public égyptien concernant la nécessité d’utiliser des contraceptifs et a déclaré que l’État n’agissait guère pour résoudre le problème. « Pourquoi continuez-vous de vous multiplier ? », a-t-il interrogé, incrédule, évoquant les conséquences financières des naissances multiples pour la famille. Adib a tenu ces propos dans son émission télévisée quotidienne sur ON TV, le 15 mai 2017. Extraits : 

Amr Adib : Pourquoi avoir [un autre enfant] ? Pourquoi n’utilisez-vous pas de pilules contraceptives ? Je suis sérieux. Je dois être le seul à dire cela, car il n’y a aucune publicité sur les pilules contraceptives. D’ailleurs, il y a une pénurie de contraceptifs sur le marché. Aucun officiel ne se préoccupe de remédier à cela. Et après, les gens se plaignent de la croissance démographique. L’Etat gère cette question de manière très civilisée : mesdames et messieurs, ne le faites pas… C’est une honte… Une honte ? Subissez-en les conséquences. […]

Je parle de raison, non de religion. Elever deux enfants revient-il au même que d’élever trois, quatre, cinq ou six enfants ? Je parlais à une femme instruite, issue d’une bonne famille, etc. Je lui ai demandé combien d’enfants elle avait, et elle m’a dit « cinq ». Alors, comment comptez-vous gérer la situation ? […]

Pourquoi continuez-vous de vous multiplier ? Pourquoi une femme voudrait-elle enfanter tout le temps ? Pourquoi les hommes s’infligent-ils cela ? Je veux comprendre la logique derrière tout cela. Vous pouvez à peine faire bouillir la marmite pour deux ou trois enfants. Combien coûtent des chaussures de nos jours ? Vous achetez à votre enfant des chaussures, et le lendemain, elles sont fichues. Combien dépensez-vous pour de nouveaux vêtements pour les fêtes ? Combien de tranches de pain ces enfants mangent-ils ? Combien coûtent l’éducation et les cours particuliers ? Combien coûte un mariage ? Où trouverez-vous l’argent ? […]

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorLe cheikh Wassim Yousuf : Les médias étaient la première arme des Juifs contre l’islam
Artículo siguienteSinging Rabbi’s Dream: To spread the Rebbe’s teachings through music