Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Hashem Al-Kindi, chercheur irakien au Centre de recherche Al-Hadaf, a déclaré dans une interview diffusée le 17 septembre 2019 sur la chaîne Al-Diyar (Irak) que les dizaines d’opérations contre des cibles américaines prévues par la résistance islamique en Irak avaient été annulées en raison de la présence de civils irakiens et « par respect pour la souveraineté de l’Irak ». Il a affirmé qu’en 2009, les brigades du Hezbollah avaient même identifié le président américain Barack Obama à l’aéroport de Bagdad et avaient alors eu la possibilité de l’assassiner par drone, mais qu’elles s’étaient abstenues de le faire car le président irakien se trouvait à ses côtés. Selon Al-Kindi, cet épisode a été filmé et fait l’objet d’un documentaire. Extraits :

Hashem Al-Kindi : Des dizaines d’opérations prévues par la résistance islamique en Irak ont été annulées ; elles ont été filmées et diffusées. Elle s’est [abstenue de] viser les Américains – qui se sont déclarés occupants – en raison de la présence de civils irakiens. C’est une question de souveraineté de l’Irak. En 2009, le président américain Obama a été identifié à l’aéroport de Bagdad. Les factions de la résistance islamique – à savoir les Brigades du Hezbollah – ont identifié Obama et auraient pu le tuer avec les mêmes drones que ceux dont nous parlons aujourd’hui. Bien sûr, cela a été filmé, et il y a un documentaire à ce sujet. La résistance islamique s’est abstenue de tuer le président Obama, qui s’était déclaré occupant, car le président irakien se trouvait juste à côté de lui – par respect pour la souveraineté de l’Irak.

 

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículo anteriorHabrá un primer templo judío oficial en Emiratos Árabes Unidos
Artículo siguienteErdogan menace d’ouvrir la frontière vers l’Europe aux réfugiés si la communauté internationale ne participe pas à l’effort financier turc