Diario Judío México -

Le journaliste koweïtien Ahmed Al-Jarallah, rédacteur en chef du journal koweïtien Al-Seyassah, a déclaré que le monde arabe ne pouvait plus nier l’existence d’Israël, devait normaliser les relations et accepter la coexistence, à l’image du reste du monde. Israël et les pays occidentaux partagent une idéologie commune, alors que les pays arabes ont chacun une idéologie différente, a-t-il estimé, précisant que seule la paix pouvait  « nuire ou anéantir » Israël. 

Selon lui, Israël a des alliés plus forts et un plus grand impact international que les Etats arabes, et l’occupation est quelque chose qui « arrive ». Il a donné l’exemple d’Alexandrette, que certains qualifient de syrienne, alors qu’elle est sous contrôle turc. Al-Jarallah a également déclaré que les Arabes n’avaient plus rien à voir avec la question israélo-palestinienne et qu’ils ne devaient pas répéter les erreurs passées. L’interview a été diffusée sur Al-Hurra TV (États-Unis) le 27 novembre 2018. Extraits :

Ahmed Al-Jarallah : Anouar Sadate, qu’il repose en paix, savait comment faire face à Israël. Il a mis la balle dans leur camp. Seule la paix peut nuire à Israël ou l’anéantir. Les alliés d’Israël dans le monde sont plus forts que les nôtres. Son impact mondial est plus important que le nôtre. Israël, l’Amérique, la France et tous ces pays partagent la même idéologie, alors que nous avons 23 idéologies différentes. Le Koweït a sa propre idéologie, tout comme l’Arabie saoudite, Abou Dhabi, les Émirats arabes unis… Nous avons 23 idéologies, tandis qu’ils n’en ont qu’une. Ce pays existe au Moyen-Orient. Nous ne pouvons le nier. Il y a bien occupation… Ces choses-là arrivent. On dit qu’Alexandrette appartient à la Syrie, mais c’est la Turquie qui l’occupe.

Animatrice : Quelle est la position du Koweït concernant la normalisation des relations avec Israël ? En tant que journaliste koweïtien, quelle est votre position ?

Ahmed Al-Jarallah : Les médias au Koweït jouissent d’une atmosphère d’ouverture, et certains s’en servent pour s’opposer bruyamment à cette normalisation. Mais l’Etat d’Israël existe et seule la paix peut l’anéantir. Nous devrions imiter le reste du monde, qui a normalisé ses relations avec Israël et coexiste avec lui. Israël existe. En outre, la cause palestinienne est devenue une question israélo-palestinienne. Ce n’est plus une question arabe. […]

Les Arabes n’ont plus rien à voir avec cela. Ils ne doivent pas répéter l’erreur de 1947 [sic], lorsqu’ils ont envoyé des armées dans les territoires occupés et en Israël. Toutes ces armées [arabes] ont été vaincues, et sont revenues la queue entre les pattes. Elles n’ont rien accompli. La cause [palestinienne] reste sans solution depuis 70 ans. Israël n’a fait que gagner en force tandis que nous nous sommes affaiblis.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV