Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le cheikh d’Al-Azhar Ahmad Al-Tayyeb a déclaré que ce sont les juifs qui ont initié l’animosité envers les musulmans, en rejetant le message du prophète Mahomet. Dans un entretien du 5 mai 2017 sur la Première chaîne télévisée égyptienne, cheikh Al-Tayyeb a déclaré que les juifs « ont pris des mesures réelles pour contrecarrer, tuer et enterrer l’appel islamique dans ses balbutiements ». Alors que 1 400 ans se sont écoulés depuis l’avènement de l’islam, le cheikh d’Al-Azhar estime que « vous sommes toujours victimes d’une ingérence judéo-sioniste dans les affaires des musulmans. » Extraits :

Ahmad Al-Tayyeb : Le Coran qualifie la relation entre musulmans et chrétiens de bonne. Entre eux, il y a de l’amitié, de la clémence, etc., etc. Ceci entre en opposition avec la manière dont la relation entre les musulmans et les juifs est dépeinte. (…) Les juifs sont ceux qui ont initié cette animosité. Même si certains d’entre eux ont prédit – avant l’avènement du prophète Mohammed – qu’un prophète viendrait à la fin des temps, et qu’ensemble, ils combattraient les païens, les infidèles et les polythéistes, ils ont exprimé de l’hostilité envers le prophète Mohammed après son arrivée. Telle est parfois la nature des êtres humains. Ils ne se sont pas contentés de déclarer leur animosité. Ils ont pris des mesures réelles pour contrecarrer, tuer et enterrer l’appel islamique dans ses balbutiements. […]

Le Coran dit : « Tu trouveras certainement que les juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »

Journaliste : Oui.

Ahmad Al-Tayyeb : Par conséquent, cette partie du verset saint affirme que la relation entre les musulmans d’un côté, et les juifs et les polythéistes de l’autre, est une relation d’animosité.

Journaliste : Mais c’est l’autre côté qui a commencé, les juifs et les polythéistes.

Ahmad Al-Tayyeb : Oui, nous comprenons aussi à partir de ce verset que ceux qui ont initié cet état d’animosité ou l’ont exprimé n’étaient pas les musulmans. Ils n’ont pas déclaré leur animosité envers les juifs et les polythéistes. C’est l’inverse qui s’est produit. […]

C’est un fait historique qui ne changera jamais. Même aujourd’hui… Voyez comme nous souffrons du sionisme mondial et du judaïsme. Nous musulmans avons connu une existence pacifique avec les chrétiens tout au long de l’histoire. L’avènement de l’islam date d’il y a 1 400 ans, et pourtant nous subissons toujours une ingérence judéo-sioniste dans les affaires des musulmans. C’est une source de grande difficulté pour les musulmans. […]

Même dans leur législation, il y a des choses très bizarres. Par exemple, on est autorisé à prélever des intérêts dsur des non-juifs. Des choses interdites entre juifs sont permises entre juifs et non-juifs. Ils obéissent à une hiérarchie terrible, fondamentale et attestée, et ils n’en ont pas honte car elle est inscrite dans la Torah. Elle se réfère au meurtre, à l’esclavage, etc. Par conséquent, ils ont créé un problème qui déteint sur les relations, pas seulement avec les musulmans, mais avec toutes les autres nations.

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.