Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Dans le contexte de la crise politique entre l’Arabie saoudite et le Canada, des commentateurs de la chaîne télévisée saoudienne 24 ont fustigé le bilan canadien en matière de droits de l’homme, concernant notamment les membres des peuples autochtones. Ils « sont dispersés et tués », a déclaré le journaliste saoudien Ayed Al-Rashidi. L’écrivain saoudien Adnan Mohammed a également accusé le Canada de torturer et de christianiser secrètement les enfants des peuples autochtones. Ils ont tenu ces propos lors d’émissions diffusées sur la chaîne 24 le 6 août 2018. Extraits :

Le journaliste saoudien Ayed Al-Rashidi : Que fait le Canada à ses peuples autochtones ? Je défie toute station de télévision canadienne d’évoquer les peuples autochtones du Canada. Ils n’ont pas [de droits]. Ils sont dispersés et tués. Le Canada est un pays raciste.

Autre commentateur : Simplement pour appuyer ce que vous dites, le taux de suicide au Canada est parmi les plus élevés : 5 300 en une seule année.

Ayed Al-Rashidi : Les peuples autochtones n’ont aucun droit. Ils essaient de les déporter, à l’instar des Rohingyas, pour changer je ne sais quoi… la société canadienne. Je ne demande pas ce qu’ils font concernant la Syrie. Je parle de leur propre population autochtone. Nous connaissons l’histoire, n’est-ce pas ? Je suis un lecteur assidu de livres d’histoire. Je défie toute station de télévision canadienne de se rendre là où vivent les autochtones et d’émettre de là-bas. Dès qu’il y a des élections au Canada, ils se tournent vers les peuples autochtones avec des promesses. Les peuples autochtones canadiens n’ont aucun droit. […]

Le commentateur koweïtien Fahd Al-Shelaimi : Les femmes au Canada subissent le taux d’oppression le plus élevé. Comment se fait-il que nous ne voyions [aucune information] à ce sujet ? Le taux des crimes de haine entre les Canadiens d’origine africaine et les autres est élevé. Nous voyons des films canadiens attaquer les Canadiens d’origine afghane. Ils disent : « Je parle anglais et vous devez le parler aussi. » Même s’ils sont naturalisés… Si tu vis dans une maison de verre, ô Canada, ne jette pas de pierres au monde, car tes ambassadeurs seront expulsés. […]

L’écrivain saoudien Adnan Mohammed : Le Canada affiche un bilan noir, ce qui est une marque de disgrâce pour l’histoire humaine, en matière de droits de l’homme et de libertés. Ils louent les libertés et prétendent les promouvoir, mais il y a eu un scandale au Canada, que les médias ont rendu public en 2008. Ils ont des écoles canadiennes secrètes où ils détiennent des enfants d’autochtones canadiens, les torturent et les traitent de la manière la plus abominable, pour dépouiller les enfants canadiens de leur identité d’origine, en les immergeant dans la culture européenne et en les transformant en chrétiens.