Diario Judío México -  

Louis Farrakhan, dirigeant de l’organisation [musulmane américaine] Nation of Islam, s’est rendu en Iran à l’occasion de l’anniversaire de la prise d’otages à l’ambassade américaine, en 1979. Au cours d’un discours prononcé à l’Université de Téhéran, Farrakhan a déclaré que les États-Unis « se réjouissent » des nouvelles sanctions économiques.

Affirmant que rien ne se passe sans la volonté d’Allah, il a ajouté : « N’est-il pas vrai que vous appelez  l’Amérique le ‘Grand Satan’ ? Si vous le croyez, alors comment Satan ne serait-il pas activement impliqué dans la tentative de destruction d’une nation fondée sur… la soumission à la volonté de Dieu ? »

Il a également appelé les Iraniens à persévérer et à « poursuivre la révolution ». Une partie du discours de Farrakhan a été diffusée sur IRINN TV le 4 novembre 2018. Extraits :

Louis Farrakhan (en anglais) : Je viens vous voir depuis les États-Unis d’Amérique, qui se réjouissent du fait que le président des États-Unis va imposer à la République islamique les sanctions les plus sévères jamais infligées à un pays. […]

Rien ne se produit sans la volonté active ou permissive d’Allah. […]

Ainsi, une personne spirituelle ou les croyants en Allah pourraient poser la question suivante : Pourquoi l’Iran souffre-t-il tant, en particulier à cause des États-Unis d’Amérique ? […]

N’est-il pas vrai que vous avez qualifié l’Amérique de « Grand Satan » ? […]

Eh bien, si vous croyez ce que vous dites, alors comment Satan ne participerait-il pas activement à la tentative de détruire une nation fondée sur la foi et la pratique de la soumission à la volonté de Dieu ? […]

Nous ne devrions donc pas être surpris de ce que Satan fait pour nuire aux justes. […]

Tout ce que vos aînés ont sacrifié ne signifiera rien, si vous ne reprenez pas la révolution pour la poursuivre. […]

L’Amérique rend extrêmement difficile pour l’Iran la tâche de mener à bien sa mission. […]

Mais si vous avez la force de persévérer dans ces dures épreuves, la victoire sera vôtre.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV