Diario Judío México -

Le 4 février 2019, l’imam de Pittsburgh Naeem Abdullah a mis en ligne une vidéo intitulée « Setting the Record Straight and Addressing the Slanderous Attacks against Me! » (Mettre les choses au clair et répondre aux agressions calomnieuses contre moi !), pour répondre aux attaques médiatiques ayant fait suite à la Dépêche spéciale n° 7868 de MEMRI – dont un article de Peter Smith, paru le 2 février dans le Pittsburgh Post Gazette sous le titre « Report Denounces Remarks Of Leader at Small Larimer Mosque ». [1]

Dans la vidéo de réponse d’Abdullah, on peut lire « #MEMRISlander » (diffamation MEMRI). S’adressant aux musulmans et à « quiconque souhaite connaître la vérité », Abdullah a déclaré que la vidéo de MEMRI le concernant se servait d’extraits sortis de leur contexte afin de l’accuser d’antisémitisme, de mépris des forces de l’ordre et d’intolérance envers les non-musulmans.

Déclarant que l’antisémitisme est non-islamique, Abdullah a expliqué qu’il se référait au récit coranique relatant la transformation par Allah de certains juifs en singes et en porcs dans le but d’enseigner aux musulmans qu’il faut obéir à la loi et s’opposer aux actes répréhensibles. Il a ajouté que les tribus juives avaient été expulsées de Médine pour trahison et non parce qu’elles étaient juives. Pour en savoir plus sur les déclarations de l’imam Abdullah, voir MEMRI en français et MEMRI TV. Extraits : [2]

Imam Naeem Abdullah (en anglais) : Le 30 janvier 2019, un groupe se faisant appeler MEMRI, acronyme de Middle East Media Research Institute, a publié un rapport diffamatoire sur moi portant le titre suivant : “Pittsburgh Imam Naeem Abdullah In Lectures And Sermons: Jews ‘Run Everything,’ ‘Have All The Money,’ And Are Cowards; Allah Changed Some Jews Into Apes And Pigs; White Supremacy Has Co-Opted Judaism And Christianity; ‘Modern-Day Corrupt Scholars’ Call Offensive Jihad Invalid; Tarik Shah Was My Housemate In NY And ‘One Of My Wazirs [adjoints]’.” […]

Cette attaque publique se sert d’extraits soigneusement choisis de mes propos, tirés d’une douzaine de sermons, de cours, d’émissions de radio et de conférences, pour tisser le narratif mensonger selon lequel j’éduquerais à la haine envers la communauté juive, au manque de respect des forces de l’ordre et à l’intolérance envers les non-musulmans, entre autres. […]

J’ai l’intention de dénoncer ces déformations. Je m’adresse à la communauté musulmane en général et à quiconque d’autre souhaite sincèrement parvenir à la vérité. […]

Toutes les vidéos utilisées ont été sorties de leur contexte d’origine et retravaillées de manière à soutenir ce faux récit antisémite, anti-forces de l’ordre et pro-violence. Toute personne musulmane ou non qui écouterait l’intégralité – et non les vidéos soigneusement sélectionnées – de n’importe laquelle de ces conférences conviendrait qu’elles ne défendent aucun des stéréotypes négatifs susmentionnés.

Question n° 2 : Je ne suis ni antisémite ni anti-juif. Contrairement à la façon dont ils essaient de m’étiqueter, je ne hais pas personnellement, ni n’éduque à la haine de quelque faction que ce soit de la communauté juive. J’irai même plus loin en disant que ce ne serait pas islamique de le faire. […]

Question n° 3 : Référence à la transformation de certains juifs en singes et en porcs. […] Je me sers toujours de cette histoire coranique pour souligner principalement deux points. Premièrement, les musulmans ne devraient pas utiliser la « lettre de la loi » pour justifier ou manœuvrer autour de « l’esprit de la loi ». Deuxièmement, face au mal et concernant les actes répréhensibles, les musulmans ne devraient pas y participer ou rester silencieux ou neutres. […]

Les juifs qui n’ont pas été punis par cette transformation sont ceux qui respectent fermement le shabbat, et je fais habituellement allusion, en passant, à certains protestataires qui se réfèrent aux juifs comme aux « fils de singes et de porcs », en précisant que cela est islamiquement incorrect. […]

Question n° 4 : La référence à l’expulsion des juifs de Médine. […] Ces trois tribus juives ont été expulsées à différentes occasions en raison de divers actes de trahison contre « l’État », et non parce qu’elles étaient juives. Encore une fois, tout dépend du contexte. […]

Le « nationalisme noir » veut que les Noirs contrôlent l’économie, la politique, les politiciens, etc. au sein leurs communautés. La définition en a été inspirée par Malcolm X dans sa célèbre conférence intitulée « The Ballot or the Bullet ». (Le vote ou la balle). […]

Il n’y a rien de mauvais, de subversif ou de criminel là-dedans. Presque toutes les communautés exercent ce droit, mais curieusement, cela devient digne d’intérêt médiatique lorsque nous exprimons les mêmes aspirations. […]

Numéro 6 : « Vivant sous occupation » et autres références connexes. Ces déclarations ont été faites après qu’un jeune garçon non armé nommé Antwon Rose [Jr.] a été abattu par une balle dans le dos. […]

En tant qu’imam musulman qui s’avère être noir et dont la congrégation est en très grande majorité noire, il est de mon devoir de fournir une orientation spirituelle et un contexte, basés sur les textes, aux principaux problèmes du jour. L’assassinat extrajudiciaire de Noirs non armés et non menaçants est l’un de ces problèmes. […]

Question n° 7 : En appelant, selon moi, aux émotions de leurs lecteurs par ce faux narratif, ils se sont abaissés à évoquer l’une des attaques les plus dégoûtantes contre le peuple juif de ce pays. […]

Le coupable du massacre du 27 octobre 2018 à la synagogue Tree of Life était Robert Bowers ! Il n’était ni musulman, ni Noir, ni « nationaliste noir », ni ne faisait écho au « discours du Moyen-Orient », ni rien de tout cela. Il était – et est toujours – un Blanc, a digéré et épousé le discours identitaire des extrémistes blancs, et ce régime au « véritable discours de haine » s’est traduit par la mort « réelle » de 11 personnes. […]

À ma famille musulmane, aux imams, aux érudits et aux dirigeants, je dis : si j’ai dit quoi que ce soit d’islamiquement faux, infondé, erroné ou incitant à la violence, je suis tout à fait disposé à me rétracter, à rectifier mes dires et à présenter des excuses en public. […]

Quelqu’un a posé une bonne question. Vais-je écrire à MEMRI, l’organisation qui a lancé cette calomnie ? La réponse est non, parce que si l’on mesure toute la gymnastique qu’ils ont dû faire pour créer cette calomnie, il est clair qu’ils avaient l’intention dès le départ de déformer mes paroles. […]

C’est une bande de menteurs et leur seule intention est de calomnier les musulmans et d’essayer de nous prendre pour cibles pour leurs campagnes de diffamation et autres stupidités. Je ne vais pas aller voir mes oppresseurs pour essayer de plaider ma cause. C’est ridicule, c’est n’importe quoi.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

[1] [L’imam Naeem Abdullah de Pittsburgh dans les conférences et les sermons : Les juifs « contrôlent tout », « ont tout l’argent » et sont des lâches – Allah a transformé certains juifs en singes et en porcs – La suprématie blanche a coopté le judaïsme et le christianisme – Des érudits modernes corrompus qualifient le djihad offensif de non valable – Tarik Shah [ressortissant américain ayant plaidé coupable d’accusations contre Al-Qaïda] était mon colocataire à New York et « l’un de mes vizirs ».]

[2] Clip #6995