Le 13 novembre 2018, Jawad Nasrallah, fils du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, a été désigné comme terroriste par le Département d’Etat américain, qui l’a également accusé de tenter « d’activer une cellule d’attentats suicides et d’armes à feu située en Cisjordanie », en janvier 2016. Le Département d’Etat a affirmé que cette désignation vise à « priver Nasrallah… des ressources nécessaires pour planifier et mener des attaques terroristes », indiquant qu’il se verrait refuser tout accès au système financier américain.[1]

Dans une traduction par MEMRI TV d’une interview diffusée sur NBN TV le 11 juin 2007, Jawad Nasrallah a déclaré que « la mort la plus honorable » est « le martyre pour Allah, en particulier aux mains des sionistes, les assassins des prophètes, les violeurs d’alliances, avec toutes leurs viles caractéristiques ». Il a ajouté que lorsque « nos enfants auront grandi… [les Israéliens] seront partis, éradiqués”.

Pour voir la vidéo sur MEMRI TV, cliquer ici ou ci-dessous :

« La mort la plus honorable » est  « le martyre pour Allah » – « en particulier des mains des sionistes »

Jawad Nasrallah : Le Prophète a dit : La mort la plus honorable est la mort pour Allah… ou quelque chose du même ordre. La mort la plus honorable est le martyre pour Allah, en particulier aux mains des sionistes, des assassins des prophètes, des violeurs d’alliances, avec toutes leurs viles caractéristiques. […]

Les Israéliens « enseignent à leurs enfants… que les autres ne sont pas des êtres humains et que le monde entier leur est asservi »

Journaliste : Les gens ont l’impression que nombre de ceux qui rejoignent le Hezbollah sont des enfants. L’Occident critique ce phénomène. Est-il souhaitable d’élever les enfants selon une certaine idéologie, que certains comparent à celle du parti nazi ?

Jawad Nasrallah : Tout d’abord, peut-on appeler des jeunes de 15 ou de 18 ans des enfants ? En outre, lorsque vous parlez à ces gens d’Israël, que diriez-vous à son sujet ? Qu’il nous aime ? Nous avons vu des photos d’enfants [israéliens] qui écrivaient « cadeaux pour les enfants du Liban » sur des missiles et des obus. Ils enseignent à leurs enfants qu’ils sont tous le « Peuple élu », que les autres ne sont pas des êtres humains et que le monde entier leur est asservi. Nous ne sommes pas allés attaquer les autres. Ils nous ont attaqués.

« Lorsque nos enfants auront grandi », les Israéliens « seront partis, éradiqués »

Jawad Nasrallah : Sommes-nous censés dire aux [enfants] qu’ils doivent capituler devant les Israéliens ? Que devons-nous leur dire des gens qui ont été tués, qu’ils ont été électrocutés ? Que leur mort était due à un cas de force majeure ? Que devons-nous leur dire ? Vous devriez vous préoccuper d’eux, au lieu de me demander ce que nous disons à nos enfants ou ce que nos parents nous ont dit. Nous avons vu de nos propres yeux que ce que nos parents nous ont dit était vrai. Nous dirons la même chose à nos enfants et, avec l’aide d’Allah, lorsqu’ils auront grandi, ils n’auront pas à le voir de leurs propres yeux, car [les Israéliens] seront partis, éradiqués.

Lien vers le rapport en anglais

Note :

[1] The Washington Post, 13 novembre 2018.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorSites syriens anti-Assad : Des millions d’Iraniens et des membres du Hezbollah naturalisés syriens pour modifier la démographie du pays et occulter la présence de combattants
Artículo siguiente“Chivas: La Película”, Se Estrena en Exclusiva en Cinépolis