Diario Judío México - Dans un article paru le 1er août 2019 dans le quotidien basé à Londres Al-Sharq Al-Awsat, le journaliste saoudien Mishal Al-Sudairy s’est demandé pourquoi les fondamentalistes arabes et musulmans accusaient les pays occidentaux de racisme, alors qu’ils abritent des millions d’entre eux, qui bénéficient pleinement des droits de l’homme et occupent même des postes élevés, tels que ministre et maire. Tout en convenant que l’Occident a participé à des guerres et commis de graves crimes, il a affirmé qu’il s’était racheté et continuait de mener l’humanité sur la route du progrès, de la démocratie et des droits de l’homme. Il a conclu en citant un auteur irakien qui avait jadis affirmé : « Si l’on demandait aux Arabes de choisir entre un Etat laïc et un Etat religieux, ils voteraient pour un Etat religieux mais iraient vivre dans un Etat laïc ». Extraits :

J’espère que personne ne pensera que cet article est une simple moquerie ou, à Dieu ne plaise, une attaque [contre le monde arabe]. Mais je voudrais dire les choses clairement. L’Occident, que cela nous plaise ou non, continue de mener la route de l’humanité vers le progrès, après avoir rejeté les contraintes de la superstition, de la Renaissance à nos jours. Il est vrai qu’il a été impliqué dans des guerres horribles et graves, mais il s’est vite amendé, à l’aide de la démocratie et des droits de l’homme.

J’ai été contraint d’écrire [cet article] aujourd’hui après avoir entendu par hasard un fondamentaliste [musulman] qui déversait sa colère contre les pays occidentaux « colonialistes ». [Il affirmait] qu’ils complotaient contre les pays arabes et musulmans, dans l’objectif de les empêcher de progresser. Ceci, disait-il, était dû au fait – prêtez attention – qu’ils « ont peur d’eux » ! Il a cité la Grande-Bretagne comme exemple, et a souligné son racisme, [ajoutant]… que c’est la « source de tous les désastres » selon lui.

J’ai été surpris [de ce sentiment], et me suis demandé comment il pouvait accuser [la Grande-Bretagne] de racisme, alors que des millions d’Arabes et de musulmans y vivent légalement, qu’elle abrite des milliers de mosquées et que de nombreuses femmes en hijab et même en niqab arpentent ses rues – les Anglais leur permettant tout cela…

Il ignore peut-être que l’actuel Premier ministre britannique [Boris Johnson] est d’origine turco-musulmane, et que dans une interview à la chaîne égyptienne MBC, il a évoqué les racines historiques de sa famille en Egypte, où son grand-père travaillait comme producteur de coton dans le delta du [Nil].

Sait-il que [le ministre britannique des Affaires étrangères] Sajid Javid, qui est d’origine pakistano-musulmane, était ministre à différents postes [en Grande-Bretagne], y compris le ministère de l’Intérieur ? Sait-il que le maire de Londres [Sadiq Khan] est musulman, que le maire de Birmingham [Mohammed Azim] est musulman, que le dirigeant du Conseil municipal de Blackburn [Mohammed Khan] est musulman, que [l’ancien] lord-maire de Sheffield [Magid Magid] est musulman, que [l’ancien] lord-maire d’Oxford [Mohammed Altaf-Khan, actuellement lord-maire adjoint] est musulman, que le maire de Luton [Naseem Ayub] est musulman, que [l’ancienne maire du quartier de Londres] Waltham [Forest Saima Mahmud] est musulmane, et que le maire de Rochdale [Mohammed Zaman] est musulman ?!

Le défunt [auteur irakien] Ali Al-Wardi a affirmé : « Si l’on demandait aux Arabes de choisir entre un Etat laïc et un Etat religieux, ils voteraient pour un Etat religieux mais iraient vivre dans un Etat laïc »… [1]

Lire le rapport en anglais

Note :

[1] Al-Sharq Al-Awsat, (Londres), 1er août 2019.