Diario Judío México - Le 18 janvier 2018, l’organe de presse pro-EI Al-Wafa rapportait que le militant allemand Denis Cuspert, alias Abou Talha Al-Almani (ancien chanteur de rap connu sous le nom de « Deso Dogg »), a été tué au combat, postant une photo de sa dépouille. Cuspert, converti à l’islam, avait officiellement prêté allégeance à l’Etat islamique en 2014. Dans une vidéo mise en ligne en avril de la même année, il affirmait : “L’Etat que personne ne peut arrêter ! L’Etat que nous avons édifié ou aidé à édifier ! Nous continuerons de l’édifier jusqu’à ce qu’il atteigne Washington, ô Obama ! (il fait le geste de trancher la gorge. » [1] Le Département d’Etat américain avait désigné Cuspert comme « terroriste international spécialement désigné », en vertu de l’Ordonnance exécutive 13224, le 9 février 2015. En octobre 2015, le Pentagone avait rapporté qu’il avait été tué dans une frappe aérienne, mais avait ensuite indiqué qu’il avait en fait survécu à l’attaque.[2]